Show simple item record

dc.contributor.authorAndreassen, Helene N.
dc.contributor.authorLyche, Chantal
dc.date.accessioned2017-01-24T14:44:49Z
dc.date.available2017-01-24T14:44:49Z
dc.date.issued2016-11-21
dc.description.abstractSi le schwa a fait couler beaucoup d’encre dans la littérature sur la phonologie du français L1, la situation est bien différente pour ce qui est de la phonologie du français langue étrangère. Hannahs (2007:69) propose que cette lacune est, du moins en partie, due au fait que « the conditioning factors surrounding variable schwa are not exclusively phonological – a not inconsiderable role is played by other factors such as style, register, formality and sociolinguistic context ». Avec l’établissement du programme de recherche IPFC (Detey & Kawaguchi, 2008; Racine, Detey, Zay, & Kawaguchi, 2012), nous avons accès à une base de données qui permet d’étudier le comportement phonologique du schwa tout en prenant en compte les facteurs mentionnés par Hannahs (2007). L’objective du présent travail est de faire une première analyse du traitement du schwa tel qu’il se présente dans la production des apprenants du français L3 en Norvège. Sur la base des deux corpus de Tromsø (16 locuteurs, niveau A2) et d’Oslo (7 locuteurs, niveau B1/B2), nous présenterons des données sur le taux de présence et absence du schwa dans la parole conversationnelle. Nous nous limiterons aux deux positions dans lesquelles la présence d’un schwa phonologique est incontestée en français L1 : dans le monosyllabe et dans la syllabe initiale de polysyllabe. À l’aide du codage IPFC-schwa en cours de développement (Racine, Detey, & Andreassen, 2015), nous examinerons l’impact possible de deux facteurs phonologiques, notamment celui du contexte segmental et celui du contexte phonotactique gauche. Sur la base de ces résultats, et en tenant compte des travaux antérieurs (p.ex. Katanaeva-Morozova, 2008; Nouveau & Detey, 2007; Stridfeldt, 2005), nous discuterons l’importance que semblent jouer la phonotactique L1 et la méthodologie pédagogique employée aux différents stades du parcours scolaire/académique en Norvège.en_US
dc.descriptionPresentation held at Journées FLOraL-PFC. Arranged by FLOraL-PFC & Centre Universitaire de Norvège à Paris, in Paris, 21. - 22.11.2016.en_US
dc.identifier.otherFRIDAID 1405984
dc.identifier.urihttps://hdl.handle.net/10037/10220
dc.language.isofraen_US
dc.rights.accessRightsopenAccessen_US
dc.subjectAndrespråksforskningen_US
dc.subjectFonologien_US
dc.subjectSchwaen_US
dc.subjectVDP::Humaniora: 000::Språkvitenskapelige fag: 010::Fransk språk: 024en_US
dc.subjectVDP::Humanities: 000::Linguistics: 010::French language: 024en_US
dc.subjectPhonologyen
dc.subjectSecond language acquisitionen
dc.titleLe schwa dans la parole conversationnelle d'apprenants et l'impact des facteurs phonologiques: un début d'analyseen_US
dc.typeConference objecten_US
dc.typeKonferansebidragen_US


File(s) in this item

Thumbnail

This item appears in the following collection(s)

Show simple item record